10 Principaux Cépages Blancs

Cépages, Le vin pas à pas

0  commentaries

Recevez en complément de cet article mes cours pour apprendre le vin

Découvrir les caractéristiques des 10 principaux cépages blancs afin de les reconnaître lors de tes prochaines dégustations et de t’orienter dans tes choix !

La notion de principaux cépages blancs est assez aléatoire et peut être un peu subjective : d’une source à l’autre, un cépage peut être considéré comme plus ou moins “principal”. Par exemple, dans certaines sources, le Chenin blanc est classé dans la catégorie des principaux cépages blancs, alors que dans d’autres sources, on le retrouve rangé dans les cépages “méconnus”…

Les principaux cépages blancs dont j’ai choisi de parler dans cet article sont donc une sélection personnelle, il ne s’agit pas d’un classement strictement basé sur le nombre d’hectares cultivés.

Ils sont classés par ordre alphabétiques donc là encore, l’ordre n’a rien à voir avec leur importance !

Les différences entre les variétés de vignes sont principalement :

  • le taux d’acidité
  • les arômes

Tu peux aussi découvrir ma sélection des 8 principaux cépages rouges + 1 Surprenant.

Télécharge gratuitement la caisse de vin dans laquelle tu trouveras toutes les cartes mentales et infographies qui m’aident à mémoriser les bases du vin.

 

Le Chardonnay : le principal cépage blanc de Bourgogne

Originaire de Bourgogne, le Chardonnay est le principal cépage blanc de ce terroir. Il a conquis le monde car il est extrêmement aimé ! Ses vins font partie des plus grands et des plus chers vins blancs secs du monde. Le Chardonnay est un cépage international qui s’adapte très bien aux différents types de climats. Il est donc planté dans presque toutes les régions viticoles du monde ! Il est d’ailleurs le cépage blanc le plus répandu au monde.

En France, on le trouve principalement en Bourgogne, Champagne, Jura, Languedoc-Roussillon et Provence. Il est aussi très largement répandu dans le monde : Californie, Canada , Argentine, Chili, Afrique du sud, Chine et Australie. Partout, il produit des vins bons à grandioses.

Il ne présente pas un caractère aromatique précis, mais prend beaucoup de son terroir : son bouquet est donc puissant et assez complexe et varié. On y trouve globalement des arômes de citron, poire, amande, noisette, tilleul, acacia, chèvrefeuille, verveine, miel et vanille, voire de terre et champignon. On le trouvera plus sec et minéral dans le froid, et gras aux saveurs de fruits mûrs dans le chaud.

Dans les régions plus fraîches, ses vins développeront des arômes gourmands de pomme, beurre, brioche et pain grillé. Dans les pays plus chauds, il offrira des arômes d’agrumes, ananas et fruits exotiques.

Globalement, les arômes de ce principal cépage blanc se marient bien au goût des fûts de chêne. Les saveurs de grillé, fumé, noix, vanille ou épices sont en fait dues au fût de chêne et non au raisin ! Il est difficile de trouver un Chardonnay sans saveur de chêne (aide-toi de cette info pour le reconnaître au goût !). La plupart de ces vins reçoivent même un traitement pour amplifier cette saveur de chêne.

Principal cépage blanc
Le Chardonnay : le principal cépage blanc

Les vins issus de ce cépage blanc principal seront d’une acidité plutôt forte. Sa peau est dépourvue de pigments, ses baies sont translucides ! Ses vins peuvent donc aller du jaune doré au vert clair, en passant par le légèrement rosé. Les grands vins élevés en fût de chêne vieillissent bien. Les autres vins qui ne sont pas élevés dans le bois doivent être bus rapidement !

Il est le composant de base du Champagne et de certains pétillants dans lesquels il est assemblé. Par contre, les vins prestigieux de Bourgogne comme les Montrachet ainsi que la plupart des Champagnes Blanc de Blancs sont à 100% Chardonnay !

Le site Les grappes nous donne son avis sur le Chardonnay.

 

Le principal cépage blanc des Pays de la Loire : le Chenin blanc

Le Chenin blanc est le principal cépage blanc des Pays de la Loire (Anjou) où il est appelé Pineau de la Loire, et d’Afrique du sud (appelé Steen). Il est un cépage blanc encore rare car il est exigeant et sensible. Il a malgré tout un succès en hausse ces dernières années. On le trouve aussi en Californie.

Ce principal cépage blanc offre une très grande finesse aromatique, et son bouquet sera très différent selon le sol où il est cultivé. En effet, le terroir a tendance à l’emporter sur le cépage.

Le Chardonnay comme le Chenin sont des cépages qui sont influençables : les caractéristiques du terroir prennent le plus souvent le dessus sur celles du cépage.

Lorsqu’il est vinifié en sec, on lui trouve des arômes fruités de coing, pomme, mangue, agrumes, figue, pêche, ananas, noisette et poire. Pour les arômes floraux, on relèvera des notes de jasmin, thé vert, verveine, camomille, tilleul. Enfin, quelques épices peuvent se faire sentir : la cannelle et le réglisse. Quand il est vinifié en doux, il offre des arômes gourmands de brioche, miel, fleurs d’oranger, cire d’abeille, compote, abricots secs, dattes confites, raisin secs et banane flambée !

Lorsque le rendement est élevé, les vins issus de ce principal cépage blanc sont équilibrés mais neutres : destinés au vrac et à l’assemblage. On le trouve alors par exemple assemblé au Chardonnay ou au Sauvignon. Il n’a pas besoin d’être assemblé car globalement, il se suffit à lui-même, avec ses nombreux visages.

Selon les conditions, l’année, le terroir et les souhaits du vigneron, le Chenin offre une palette de vins très différents : du mousseux au vin non-effervescent, et il est aussi intéressant dans des vins très secs aux vins de grande longévité plutôt sucrés. Il développe beaucoup d’acidité et peut être tendre en bouche. Ce principal cépage blanc a une excellente capacité de vieillissement : certains liquoreux peuvent se bonifier pendant des décennies. L’acidité de sa jeunesse évolue alors vers plus de douceur.

Le vin non-effervescent est aussi appelé vin tranquille.

Dans la Loire, il sera le principal cépage blanc des vins sucrés du Coteaux du Layon et de certaines appellations de l’Anjou, comme les célèbres Vouvray, Bonnezeaux ou encore Savennières.

La Bordeaux Wine Campus va plus loin sur le Chenin blanc.

 

Le Gewurztraminer, l’un des principaux cépages blancs des zones fraiches

 

En allemand, gewurz signifie épicé. Et traminer est le nom d’un groupe de cépages.

On le trouve beaucoup des 2 côtés du Rhin : en Alsace et en Allemagne, mais aussi en Suisse, Autriche, Italie. Il résiste bien aux gelées. Son succès est plus limité hors Europe car il est exigeant et sensible à la chaleur, c’est en Californie et en Nouvelle-Zélande qu’on le croisera.

Cépage blanc sur vigne
Le Gewurztraminer : un cépage blanc important du Rhin

Mon astuce pour le reconnaître à l’aveugle : le litchi ne laisse aucun doute. La rose et les épices (cannelle, muscade et réglisse) complètent tes indices. De manière générale, ses vins sont très aromatiques, avec également des notes de fruits exotiques (fruit de la passion, écorce d’orange, fruits secs, fruits confits et mangue). Il peut présenter des notes de pivoine, caramel, cuir, miel, pain d’épice et praliné. Le Gewurz, on l’adore ou on le déteste !

Sa couleur intense gris – rouge aux reflets dorés te donne déjà une bonne piste pour le reconnaître. Il présente un haut degré d’alcool et il donne des vins épais. Il donne des vins sucrés qui offrent très peu d’acidité.

Ce cépage blanc est très rarement assemblé. Son fort caractère le rend plus adéquat à l’apéro ou aux desserts, ainsi qu’aux mets asiatiques.

Plus d’infos sur la fiche spécifique du Gewurztraminer du site Wolfberger.

 

Le Muscat, le cépage blanc le plus répandu

 

Il fait partie d’une famille d’environ 200 cépages au goût muscaté (musc). C’est l’une des plus vastes espèces de raisins et certainement la plus ancienne du monde ! C’est souvent lui le raisin qu’on mange sous forme de fruits en dessert !

Il est très aromatique et floral : arômes de raisin, rose, citron, pomme, tilleul, cire d’abeille, pâte de coing, confiture, écorce d’orange. Il offre une grande variété de vins, tant en concentration qu’en puissance aromatique. Son goût est reconnaissable car commun à tous les vins, du blanc mousseux au moelleux et aux vins denses d’Australie.

Le Muscat est le seul cépage à délivrer le « vrai » goût du raisin ! Il s’agit d’ailleurs de ce cépage quand on mange de grains de raisin !

Les vins seront globalement pétillants en Italie (Asti) et dans la Drôme (Clairette de Die), mais sucrés à associer avec le dessert dans le sud de la France (Beaumes de Venise et Rivesaltes), et en Grèce (Samos), et plus sec en Alsace. Il s’adapte facilement, on le trouve aussi en Espagne, Portugal, Autriche, Europe de l’est, États-Unis, Afrique du sud et Australie.

Un article très détaillé sur le site Muscats du monde qui référence les principales sortes de Muscats.

 

Le Pinot blanc : un cépage blanc intéressant

 

La grande famille des Pinots comprend entre autres le Pinot noir, le Pinot blanc, le Pinot gris ou le Pinot Meunier. Intéressons-nous ici au Pinot blanc : un cépage exigeant.

Il doit avoir une bonne maturité pour développer de manière optimale son caractère : ses arômes sont discrets, assez neutres, mais tout en ampleur et en rondeur. Il présente une forte acidité avec un faible niveau de sucres, ce qui nous offre des vins secs et simples.

Sa cote est en hausse, notamment en Europe centrale et au Nouveau monde. On le trouve principalement en Alsace, Allemagne, Italie, Autriche, Croatie, Slovénie, Hongrie, Roumanie et Californie.

Je te propose de découvrir davantage le Pinot blanc sur le site Vins d’Alsace.

 

Le Pinot gris : le cépage gris

 

Originaire de Hongrie, on peut aussi dire que c’est un « cépage gris ».

Le Pinot gris présente des baies rouge/rose-gris/bleu grisâtre (donc assez sombre pour un cépage blanc), car il viendrait d’une mutation du Pinot noir. D’ailleurs ses vins sont souvent plus sombres que la plupart des autres blancs.

Ses vins présentent une acidité faible et un corps moyen à puissant. Sa version la plus appréciée est celle d’Italie, qui donne des vins légers et neutres, aux rendements élevés.

Il est à l’origine des vins blancs riches et gras d’Alsace et d’Allemagne. On le trouve aussi en Autriche, Italie, Oregon et Californie.

Comme pour le Pinot blanc, ses arômes sont plutôt neutres. Ils font parfois penser à des peaux de fruits (pêche et écorce d’orange) et peuvent être un peu épicés. Ce n’est pas le cépage le plus facile à reconnaître, en tout cas pas en se basant sur les arômes.

Le site Vins d’Alsace a concocté une fiche complète pour savoir reconnaître et accorder le Pinot gris.

 

Le Riesling : l’un des 2 cépages blancs les plus appréciés

 

Originaire du Rhin, le Riesling est une star : il est connu comme l’un des 2 meilleurs cépages blancs avec le Chardonnay. C’est un cépage noble, à la cote en hausse. Sa production est de plus en plus améliorée. Il doit sa réputation mondiale à des grands vins allemands.

Quand on fouille dans les vins du monde, on peut facilement se faire avoir par les étiquettes : de nombreux vins issus d’autres cépages affichent riesling ou rizling sur leurs étiquettes. Méfiance donc ! Je décrypterai les étiquettes des vrais et faux Riesling dans mon article dédié à ce cépage.

Vignoble cépage blanc
Un vignoble en automne

Il offre une grande puissance aromatique : ses vins sont à la fois minéraux (cailloux, pétrole quand il vieillit) et fruités : citron (un fond citronné typique des Rieslings secs), bergamote, pomme, mirabelle. On lui trouve aussi des notes florales d’acacia, chèvrefeuille, menthe et tilleul.

On l’a compris, c’est en Allemagne qu’il brille le plus, et il est le cépage qui retranscrit le mieux ce terroir. Il est adapté au froid : c’est le cépage septentrional par excellence. Il est donc présent en Alsace, Luxembourg, Autriche, Italie, Australie, Nouvelle-Zélande, Canada et État de Washington, même si en dehors de l’Allemagne, il ne montre pas la même classe.

Le Riesling, l’un des principaux cépage blancs tu l’auras compris, peut donner des vins secs à liquoreux, selon l’intention du vinificateur. Ils sont certes connus pour être sucrés, et c’est souvent le cas, mais certains ne le sont pas. En général, les Rieslings français sont plus secs et riches en alcool que les allemands. Ils présentent une forte acidité, qu’ils conservent même en murissant : cette teneur est typique des Rieslings allemands. Leur taux d’alcool est plutôt élevé.

Il est souvent comparé au Chardonnay. Astuces pour les différencier :

  • le Riesling n’a jamais d’arôme de chêne, contrairement au Chardonnay qui en a presque toujours ;
  • la structure du Riesling sera légère et fraiche, alors que le Chardonnay est riche et charpenté.

Le Riesling peut aisément rivaliser en qualité avec le Chardonnay. Pour une valeur sûre tout en sortant des sentiers battus, n’hésite pas à choisir le Riesling plutôt que le Chardonnay !

C’est un cépage qui se passe d’assemblages. Les Rieslings secs sont à boire jeune, alors que les liquoreux de garde peuvent vieillir pendant des décennies !

Le site Wolfberger récapitule les principaux cépages blancs d’Alsace.

 

Le Sauvignon blanc : top 2 des cépages blancs les plus répandus au monde

 

Le Sauvignon blanc est le second cépage le plus répandu au monde après le Chardonnay. Il est aujourd’hui exporté dans de nombreux pays. Il aime les climats tempérés. En France, 2 régions d’excellence :

  • le bordelais (assemblé au Sémillon : parmi les meilleurs vins blancs du monde) : Bordeaux blancs, secs et liquoreux, comme le Sauternes.
  • la Vallée de la Loire : en monocépage, il assure entre autres la réputation des Sancerre et des Pouilly fumé.

Il est aussi planté en Espagne, Nouvelle-Zélande, États-Unis, Chili, Afrique du sud.

Le Sauvignon blanc est l’un des cépages les plus expressifs : minéral (arômes de cailloux, craie) et végétal (arômes rafraichissants et vifs de verdure et d’herbe fraiche (printemps) que certains adorent et d’autres les trouvent trop envahissants). On lui trouve également des arômes de fruits : cassis, groseille, agrumes (citron, pamplemousse, bergamote) et où il fait plus chaud : ananas, fruit de la passion, melon, ainsi que de fumée, jasmin et sureau. Il peut même tirer sur le pipi de chat ! 🙀 En Europe, il ne présente pas de goût de chêne mais en Californie, ce goût est très répandu.

La controverse est de mise avec ce cépage : certains amateurs ne l’apprécie pas à cause de son caractère très « spécial ». Il est très acide, voire âpre, et nerveux au nez et en bouche. Ce sont des vins qui se boivent facilement et jeunes. Ses vins sont généralement secs, mais sont parfois proposé en demi-sec : un tentative de le faire de rapprocher du grand Chardonnay !

 

Le Sémillon, meilleur ami du Sauvignon blanc

Le Sémillon est un cépage que l’on trouve dans de nombreux pays et qui est très apprécié, cher et prisé. Il aime les climats océaniques : tempéré à doux. C’est donc un cépage important du sud-ouest de la France, notamment dans le bordelais, où il est l’ingrédient essentiel par exemple des Sauternes. Il a été plus récemment planté en Australie, États-Unis, Chili, Argentine et Afrique du sud, où il donne des vins crémeux et épicés, fermentés en barriques.

Agrumes (citron, mandarine, orange, bergamote), abricot, poire confite, figue sont les arômes fruités de ce cépage blanc. On lui trouve également de arômes sucrés de praliné, cire d’abeille, date, pâte de coing et beurre et floraux de tilleul et acacia. Ses arômes sont attrayants mais subtils, faisant penser aux herbes dans sa jeunesse, puis au miel, fruits confits, écorce d’orange et confiture en vieillissant.

Vignes automne
Le Sémillon : un cépage blanc très prisé

Le Sémillon est le cépage phare des grands vins moelleux et liquoreux de Bordeaux. Il ne reçoit pas les faveurs de la mode car il est discret jeune et ne s’affirme vraiment qu’avec l’âge. En effet, avec un très bon potentiel de garde, il livre tout son potentiel dans sa version sucrée. En sec, ses vins seront globalement gras et peu aromatiques, il sera donc le plus souvent assemblé, comme dans les Graves blancs.

Ce cépage blanc, l’un des principaux, est très sensible à la pourriture noble, concept que j’expliquerai plus en détail dans un article dédié.

La pourriture noble est un champignon qui touche les vignes et qui dans certaines conditions, est bénéfique au vin en favorisant la concentration des sucres. Elle donne par exemple de grands liquoreux comme le Sauternes.

On le rencontre rarement en monocépage, sauf en Australie où il donne de superbes vins secs de garde. Sinon il est presque toujours assemblé, notamment avec son meilleurs copain le Sauvignon blanc, car le Sémillon a une acidité plus faible et il lui apporte sa rondeur. Parfois, la Muscadelle vient compléter l’assemblage.

Une vidéo de 3 minutes par la Revue des Vins de France pour tout comprendre sur le Sémillon.

 

Le Viognier : un cépage discret mais prestigieux

 

Le Viognier est un cépage surprenant : il n’est pas mis en avant quand on cherche à se renseigner sur les cépages, dans les livres et sur les sites il apparaît souvent au second plan, pourtant je ne sais pas toi mais moi j’ai l’impression que dans de très nombreux restos et bars, le Viognier est toujours à la carte et très répandu. Un paradoxe que j’ai du mal à expliquer.

C’est un cépage miraculé : il y a encore 70 ans, il était quasiment inexistant et voué à disparaître. Aujourd’hui, il a fait une fulgurante remontée !

Le Viognier, qui fait donc partie des principaux cépage blanc aujourd’hui, est séduisant grâce à sa richesse aromatique. Il donne des vins très fruités. Les principaux arômes qui t’aideront à le reconnaître sont l’abricot et la pêche. On lui trouve aussi des arômes fruités d’écorce d’agrumes, poire et melon ; épicés de réglisse, floraux de violette, iris et acacia, et des notes de noisettes grillées, musc, cire et tabac.

Il peut faire preuve d’une rare élégance avec des vins gras mais il est très difficile à cultiver et s’il est mal fait, il peut vite devenir lourd et pâteux. Tout l’enjeu du vigneron est donc de trouver l’équilibre entre rondeur et acidité.

Originaire du Rhône, il est à l’origine des grands blancs du Rhône aux prix élevés. Il aime les climats doux à chauds, il est donc très à l’aise dans la Vallée du Rhône, mais aussi dans le Languedoc, et des Pyrénées orientales jusqu’au Vaucluse, il peut produire des vins odorants très qualitatifs, comme par exemple dans l’AOC Condrieu. On le trouve aussi en Californie et en Australie.

Dans les grands vins, c’est un cépage qui vit bien sa vie tout seul, mais il peut aussi se marier facilement avec d’autres cépages.

Chose surprenante : un peu de Viognier est parfois utilisé pour adoucir la Syrah, on peut donc le retrouver dans des vins rouges !

Pour le déguster, l’apéro est idéal. Il passe aussi très bien sur des plats orientaux, le foie gras et les poissons de rivière.

 

 

Voilà, j’espère que tu y vois un peu plus clair sur les principaux cépages blancs, et que ces indices te permettront de décrypter les vins plus aisément lors de tes futurs apéros.

Si tu veux en savoir plus sur les principaux cépages blancs et rouges, je t’invite à visiter la riche encyclopédie des cépages du site Vin de France.

Pour aller plus loin sur les principaux cépages blancs et rouges

 

Télécharge gratuitement la caisse de vin, avec toutes les cartes mentales et infographies. Je les utilise pour mémoriser les bases du vin.

Par là pour découvrir ma sélection des 8 Principaux cépages rouges + 1 Surprenant !

Et toi :

  • Quel est ton cépage coup de coeur ?
  • Connais-tu d’autres cépages blancs que tu voudrais partager ?

Dis-moi tout dans les commentaires !

Quelle saveur a cet article ?
Les visiteurs ont gouté...
[Total: 1 Average: 5]

Vous pouvez aussi déguster ces articles :

8 Principaux cépages rouges + 1 Surprenant

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
About the author

Your Signature

Rejoindrez les Bouchons et devenez un bon Vin

>